Partons la mer est belle

iles du bic Dans l’estuaire du Saint-Laurent, les couchers de soleil du parc national du Bic arrivent au 2e rang dans le monde après ceux d’Hawaï. Imaginez un peu le coup d’œil. À 6 h de Montréal – 3 h de Québec –   on y trouve un cocktail de baies, de caps, d’anses et d’îles parfaites pour de belles aventures à fleur d’eau.

4 ACTIVITÉS À NE PAS MANQUER

- Admirer le coucher de soleil en kayak de mer

Durant 3 h, on s’offre une excursion guidée clé en mains effectuée en petit groupe dans un décor de rêve. Au coucher du soleil – ou à toute heure de la journée – pagayer entre les îles du parc est spectaculaire.

- Randonner avec vue

Le parc national du Bic, c’est 25 km de sentiers pour tous les niveaux : on y longe les nombreuses baies ou on randonne au cœur de forêts où les belvédères offrent une vue imprenable sur le fleuve. Du côté du Centre de services et de découvertes de la Ferme Rioux, voilà la péninsule parfaite pour randonner le long du littoral via le Chemin du Nord. On aimera s’y arrêter et prendre place au salon de thé pendant que les pros s’offrent le Grand Tour, une boucle de 4 h accessible aux aventuriers à marée basse.

- Rouler à vélo sur La Grève

Parallèle au Chemin du Nord, une piste cyclable longe le littoral et offre la possibilité d’un sympathique 4 km aller-retour à partir de la Ferme Rioux. Location de vélo sur place.

- Observer les phoques prendre un bain de soleil

Du côté de l’Anse aux Bouleaux Ouest, on vient admirer la colonie de plus de 200 phoques qui, de juillet à octobre, se prélassent sur le rivage du Cap Caribou (à marée haute) ou de Pointe aux Épinettes (à marée basse).

 Où dormir ?

Le Camping Rioux est l’un des favoris avec son accès direct, à pied ou à vélo, au Chemin du Nord et à La Grève. Au total, le parc offre près de 200 sites de camping rustique, 28 prêts-à-camper Huttopia  et 8 yourtes, sur l’Ile aux Amours.

Coup de cœur Découvertes

Pagayer 2 km en kayak de mer de l’Anse à Capelan jusqu’au Camping de la Coulée pour profiter d’un des 9 sites rustiques au bord de l’eau.

Pic Champlain

Voir le fleuve de haut ? Direction Pic Champlain. Au sommet, la vue est spectaculaire. Pas envie de marcher 3 h ? On profite de la navette de haut en bas et de bas en haut.

Article publié dans le magazine DÉCOUVERTES, édition été 2017. Cliquer ici.

 

Publié le : 21 juillet 2017 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>