Inspiration sixties !

le germain montréal

Les années 60 marquèrent de nombreuses révolutions. L’amour du design et de l’humain dont témoigna particulièrement l’Expo 67 a largement influencé la rénovation de l’Hôtel Le Germain Montréal. Après un an de travaux (et de fermeture) le voilà plus grand et plus élégant que jamais. Mais comment réussir un retour aux années 60 sans tomber dans le piège du cliché?

Pour tout savoir, il suffit de lire la gazette publiée par Groupe Germain Hôtels. Ou encore, d’aller jeter un oeil au bout de l’avenue Président-Kennedy où la bâtisse d’inspiration brutaliste datant de 1967 a subi une transformation extrême dedans comme dehors, ajoutant au passage un bloc de 5 étages en son sommet. La proposition est totalement contemporaine et l’intérieur, rempli des belles rondeurs des années 60: chaise bulle, sphères de lumières, murs rebondis…jusqu’aux savons qui sont ronds. Et attendez de voir le resto signé Zébulon.

Envie d’en savoir plus sur  le génie créatif  derrière cet ajout de cinq étages au sommet ? Par ici.

Éditeur: Maison 1608 Solisco

Rédaction: Diane Laberge

Publié le : 10 février 2020 | Auteur: | Catégories : Éditorial | 0 commentaire »

Exit la dinde! Bonjour cochon !

tartinade porcAu temps des Fêtes, plusieurs ont remplacé la dinde par le porc. Et s’il entrait au menu de vos réceptions à longueur d’année? Attendez de goûter les boulettes de jambon au sirop d’érable de PORCELLA cuisinées selon la recette de grand-mère Collette. Euh, c’est qui ça PORCELLA ? Une petite entreprise de la Beauce qui est en train de révolutionner le marché du porc au Québec.

Porcella en bref

Avec Pascal et Patrick Demers aux commandes, Porcella se porte aussi bien que se portent leurs petits cochons bien élevés. « Nous offrons une qualité de vie à nos bêtes ainsi que des conditions d’élevage qui respectent les valeurs des consommateurs d’aujourd’hui », affirme Patrick , coactionnaire de Porcella depuis plus de 10 ans. « Porcella c’est aujourd’hui 12 000 têtes, une meunerie, une usine de transformation et une boutique de prêt-à-manger », résume l’entrepreneur. Envie d’en savoir plus ? Lisez mon article sur le blogue Univers de Couleurs de Home Hardware dans la section COUP DE COEUR DES GENS D’ICI….où ça ? Ici.

Publié le : 14 janvier 2020 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

La petite histoire

IMG_6404

La pêche ! La pêche ! Combien d’histoires avez-vous entendu en vous demandant si elles étaient vraies ou inventées de toutes pièces ? Pour tout savoir de l’histoire de la pêche d’hier à aujourd’hui, plongez dans le nouveau Guide des pourvoiries publié par la Fédération des pourvoiries du Québec. L’histoire est fabuleuse. J’ai eu le plaisir d’écrire le cahier historique de 31 pages encarté dans le guide 2020. Vous en voulez un extrait ?

Mondanités au fond des bois

En Haute-Mauricie, la compagnie de chemin de fer Québec-Lac Saint-Jean a mis la table à l’établissement de clubs de chasse et pêche en acquérant notamment le lac des Grandes-Iles, un territoire exclusif devenu aujourd’hui le Lac-Édouard. Dès 1886, la gare y accueille de riches sportifs américains attirés par l’abondance de truites mouchetées pesant jusqu’à 10 livres.

Rapidement, les clubs privés – comme le Laurentide House, le Paradise Fin and Feather Club devenu le Lake Edward Fish and Game Club -  se dotent de chalets équipés de génératrices, glacières, bateaux à moteurs et meubles de luxe. Au fond des bois, les mondanités se poursuivent.  Au thé de 16 h, la dame du lac - madame Hoffman – reçoit les familles Kruger, Stern, Rockfeller et Ziegfeld. Il faut voir leurs résidences estivales. Dans le village Ziegfeld, propriété du producteur de cinéma muet, cinq chalets avec électricité logent valets, cuisiniers, massothérapeute, infirmière et médecin personnel. Dans le chalet particulier de madame Ziegfeld (l’actrice Billie Birk), les draps de satin sont lavés et repassés chaque jour pendant que monsieur Ziegfeld s’amuse à importer des ouaouarons dont les cuisses délecteront les invités au diner. Dès 1920, on se promène au village dans une voiture Ford venue par train des États-Unis.

Publié le : 14 janvier 2020 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , | 0 commentaire »

Gens d’ici !

michel beaucage

À l’annonce des nombreuses fermetures des magasins RONA, je réalise que les grandes chaînes  au label québécois/canadien sont de plus en plus rares. Envie d’encourager les gens d’ici ? Pourquoi ne pas faire de l’achat local une priorité ? Saviez-vous que Home Hardware est une chaîne 100% canadienne ? Gérée à la manière d’une coopérative, elle a son siège social en Ontario et 1 000 magasins à travers le Canada, dont près de 60 au Québec. Le site web Univers de couleur Beautitone  de Home Hardware possède une section  Coup de coeur des gens d’ici permettant de mieux connaître les personnalités qui, ici au Québec, font une différence. Et ce, dans tous les domaines.

On y retrouve notamment les mecs derrière la Radoune, un gin fait en Gaspésie,  le créateur de mode Simon Chang,  Anne-Virginie et Anicet des Miels d’Anicet, Nicolas Duvernois – Pur Vodka – et la famille derrière Cassis Monna et Filles. Récemment je vous y présentais le peintre Michel Beaucage, un artiste inspiré pour qui la couleur est un mode de vie. Je vous invite à le découvrir et à parcourir ce site aussi inspiré qu’inspirant. Si vous avez envie de mettre un peu couleur locale dans vos vies, par ici. 

Publié le : 21 novembre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 0 commentaire »

Plongeur extrême

mario cyr

Quel plaisir que celui de recroiser Mario Cyr sur ma route ! Il y a cinq ans, je suggérais au magazine Découvertes de faire un reportage sur cette personne dont j’avais croisé le parcours en suivant celui du Sedna, perdu au fond des mers gelées de l’Antarctique. À bord, un Jean Lemire tout médiatisé. Et Mario Cyr, le plus discret des discrets. Le grand homme – dans tous les sens du terme – a pourtant tout un charisme. C’est ce que nous avons tous découvert en le voyant sortir de l’eau et parcourir le Québec avec sa conférence Les Yeux de la Mer qu’il offre ce soir dans un patelin près de chez moi. J’y serai avec le même respect qu’il y a cinq ans, peut-être encore plus.  Pour découvrir l’humain derrière les prouesses surhumaines, je vous invite à plonger dans mon reportage publié dans le magazine Découvertes et repris par Tourisme Ile-de-la-Madeleine où vit Mario Cyr quand il n’est pas à mille lieues sous les mers. Bonne lecture.

Publié le : 20 novembre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , | 0 commentaire »

Gone fishing !

Stéphane modatStéphane Modat sait comment joindre l’utile à l’agréable. Après avoir vécu bon nombre d’histoires de pêche tout l’été, le chef du Château Frontenac –  Chef de l’année 2019 et moucheur aguerri – est de retour en cuisine avec de nouvelles recettes inspirées du savoir-faire autochtone. Pour les découvrir, on s’attable au chic resto Champlain du Château ou on se procure son nouveau livre de recettes CUISINE DE PÊCHE, sur les tablettes juste à temps pour Noël. Quel beau cadeau le chef nous fait ! Attendez de voir les sublimes photos signées Frédéric Laroche. Cuisine de pêche, c’est beaucoup plus qu’un livre de bouffe. Ce qu’on y trouve ? Des recettes de poissons inédites, bien sûr, mais aussi des tonnes d’informations utiles sur la biologie des différentes espèces, leur alimentation, leur habitat et leurs aires de répartition sur le territoire québécois.

Pour consulter cet article, on clique ici. Dès la page 36 du magazine VIE DE CHÂTEAU.

Publié le : 12 novembre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , | 0 commentaire »

Noël au Château ?

vie de chateau 16 cover

Le numéro 16 du magazine Vie de Château est arrivé en même temps que la neige. Distribué dans toutes les chambres du Château Frontenac et dans la région de Québec aux Amis du Château, ce magazine met en valeur ce que Québec a de plus beau à offrir. J’ai le plaisir d’écrire en entier ce magazine depuis plus de 8 ans. Cet hiver, sous la couverture. on parle du nouveau livre   »Cuisine de Pêche » du chef Stéphane Modat (quel beau cadeau pour Noël), de Nicolas Duvernois (PUR VODKA) et de ses idées folles, comme la création d’une vodka signature faite à partir du miel des toits du Château Frontenac, la Autographe 02. De quoi encore ?  De mode, d’ateliers de cuisine pour les clients du Château, de mixologie (attendez de goûter aux fameux cocktails du SAM qui fête ces 5 ans cette année), de la vision de Ken Hall, le nouveau directeur général, et du fait que le Château Frontenac se classe au Top 10 des meilleurs hôtels au Canada 2019 de Condé Nast, la référence mondiale en tourisme.   Bonne lecture !

Édité par: Maison 1608 par Solisco

Publié le : 9 novembre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , , | 0 commentaire »

Sous la couverture !

IMG_5761

Comme c’est excitant ! Me voilà  fraîchement débarquée dans les pages du Décormag. Plus frais que ça, impossible! C’est dans une édition spéciale LUXE que ma plume s’est prêtée au jeu. Envie de lire ? En kiosque, maintenant !

Publié le : 6 novembre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 0 commentaire »

Conversion réussie

les idées de ma maison today

Bien fière de ces 25 pages publiées dans le magazine Les Idées de ma maison sur la conversion qu’ont réussie Nicole et Pierre en transformant l’église de Frelighsburg en résidence. L’histoire est encore plus fabuleuse quand on sait que leurs enfants habitent le presbytère à côté, fraîchement rénové lui aussi par Loic et Josiane. Petite histoire d’une co-habitation bi-génération hors de l’ordinaire, à lire – à VOIR surtout – dans l’édition d’octobre des Idées de ma maison.

Publié le : 16 octobre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

Vive les idées folles

1_NicDuvernois_creditCoconutLullabyC’est aujourd’hui que Nicolas Duvernois lance son deuxième livre « Vive les idées folles ».  PUR VODKA, ROMEO’S GIN, c’est lui. L’entrepreneur, auteur du best-seller « Entrepreneur à l’état PUR » et généreux dragon  - il co-anime Dans l’Oeil du Dragon au petit écran – est aujourd’hui l’un des plus grands producteurs de spiritueux au Canada. Ce que peu de gens savent, c’est le double effort que met Nicolas Duvernois à encourager les start-up de plusieurs centaines de jeunes entrepreneurs du Québec.

Il y a quatre ans, Duvernois créait  ADOPTE Inc., un organisme encourageant de jeunes entrepreneurs en puissance. Avec ses trois partenaires, il partage avec eux ses connaissances. Ils leur offrent aussi 25 000$ par an en salaire question d’enlever la pression du start-up.  À ce jour, Nicolas a adopté 100 jeunes entrepreneurs à qui il a versé plus de 700 000$. Pas mal non?

Surveillez mon blogue. Y   seront bientôt publiés non pas un mais deux articles qui vous permettront de découvrir davantage cet homme inspirant, déterminé, un brin rebelle.

Publié le : 16 octobre 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , | 0 commentaire »