Pleins feux sur Céline Gendron

céline gendron photo tableau

Situé dans les hauteurs de Eastman, l’atelier de la peintre est à l’image de la femme : humble et lumineux. C’est ici que l’artiste Céline Gendron fait le plein de beauté qu’elle transpose sur toile avec douceur et simplicité.

Céline Gendron a été vite attirée par la création. « Très jeune, j’étais bien quand je dessinais. Encore aujourd’hui, je suis bien en compagnie des livres, de mes pinceaux, jamais très loin de
la nature », affirme la peintre qui a élu domicile à proximité du Mont Orford où elle a passé son enfance. « Je suis de nature solitaire.  J’apprécie la forêt. » Pour Céline Gendron, tout est question d’équilibre.

Envie de la découvrir ? Le magazine des arts visuels des Cantons de l’Est, Art Magazine,  vous offre 5 pages pour vous en mettre plein la vue. On peut lire l’article en ligne en cliquant ici.

Publié le : 14 juin 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

L’esprit baba cool de Sutton

vicki tanseyÀ Sutton, l’art est partout: en galeries comme dans les fabriques de bagels, microbrasserie locales, épiceries fines et cafés branchés où discuter culture est tout naturel. Tout ça et plus encore témoigne de la vitalité d’un village où il fait bon vivre et créer. Le plus récent numéro de Art Magazine – le magazine des arts visuels des Cantons de l’Est – met en vedette quatre artistes – au féminin – de Sutton, inspirées, inspirantes. Parmi elles, la rebelle et spontanée Vicki Tansey, une exploratrice née comme en témoigne sa façon de créer. À la fois peintre et danseuse, l’artiste multi-talents de 76 ans offre des ateliers en arts visuels depuis plus de 45 ans. L’exploration du mouvement fait partie intrinsèque de son approche unique qui invite à sortir de sa zone et à mettre aux oubliettes toute forme d’enseignement en laissant libre cours à l’improvisation.

On y découvre également l’univers inspirant de Sanders Pinault, Marie-France Bourbeau et Brigitte Normandin, artiste accomplie et femme d’affaires puisqu’elle est aussi propriétaire de la Galerie Art Plus.

On peut lire en ligne l’intégralité de l’article et découvrir le magazine en cliquant ici.

Photo: David Weigens

 

Publié le : 14 juin 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , , , | 0 commentaire »

Nouvelle portée

IMG_6077

Ajouter de nouvelles pages à un site web qu’on a déjà « composé » sonne comme de la musique à mes oreilles. Encore plus quand c’est celui du Domaine Forget de Charlevoix. Depuis plus de 40 ans, l’endroit surplombant le Saint-Laurent est le repère des mélomanes en herbe et/ou avertis.  J’adore cet endroit perché avec élégance sur les sommets de Saint-Irénée.  Amoureux de nature/culture ?  On surveille la programmation de près !

Publié le : 11 mai 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , | 0 commentaire »

Le pharaon du numérique

Gabriel C DumontQuand le magazine français QUÉBEC le mag m’a demandé de proposer des noms de québécois qui changent le monde dans le domaine des arts, j’ai pensé à lui. Retenez bien ce nom. Véritable touche à tout, le créateur de contenu vidéo Gabriel Coutu-Dumont est en pleine ascension. Après avoir signé des collaborations qui l’ont mené de New York à Berlin en passant par le Mexique, la France et Los Angeles, le concepteur de 40 ans se fait complice de Guy Laliberté dans l’odyssée numérique de Lune Rouge, Au-delà des ÉchosGabriel Coutu-Dumont est un artiste montréalais dont le parcours l’a rapidement amené à s’intéresser davantage au développement de formes émergentes de la créativité numérique sonore et musicale. Depuis cinq ans, il est l’un des fondateurs de Silent Partners Studio qui depuis peu a aussi un bureau satellite à Los Angeles. « 80% de nos clients sont aux États-Unis. L.A., c’est un peu comme la plaque tournante en matière d’entertainment ». Son travail est principalement basé sur la production et l’intégration vidéo pour le théâtre, l’opéra et la scène musicale. « On vient de terminer la tournée mondiale de Taylor Swift; on a collaboré à la performance de Justin Timberlake durant le Super Bowl 2018; on a aussi travaillé avec Pink, Bruno Mars, Katy Perry et plusieurs autres ». Gabriel Coutu-Dumont, un homme qui voit grand ? « Je fais aussi de la mise en scène et j’adore travailler sur des shows de théâtre à plus petite échelle, en France et au Québec. Mon univers de création est très large ». En 2019, le créateur d’atmosphères signe la conception d’Au-delà des Échos, le nouveau spectacle produit par Guy Laliberté, un univers immersif mariant musique, lasers, projections 360, effets spéciaux atmosphériques et éclairages spectaculaires.  Gabriel fait donc régulièrement la navette entre Montréal et Los Angeles où il réside présentement afin de développer de nouveaux projets.

 

pyramide py1

Une pyramide géante  C’est sous une pyramide géante de 25 mètres que sera présenté le spectacle. « La symbolique de la pyramide est une image rassembleuse. On y utilisera les technologies d’avant-garde pour y présenter un show  conçu à la manière d’un long voyage immersif à travers l’histoire de l’humanité. Au final, on retiendra que nous venons tous de la même place, des mêmes étoiles, des mêmes atomes », conclut Gabriel Coutu-Dumont. Le spectacle sera un croisement entre l’installation musée, un show de musique et un voyage immersif en son et images. Enveloppant, vibrant et mémorable ! À LIRE dans QUÉBEC Le mag. À VOIR  au Quai de l’Horloge du Vieux-Port de Montréal, dès le 1er juin.

 

 

Publié le : 2 avril 2019 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , | 0 commentaire »