Coup de coeur vintage !

Image 9

En flânant sur les rangs de traverse des Cantons-de-l’Est, l’amoureuse des brocantes que je suis a déniché THE spot ! Du côté de West Brome, CHAPEAU MELON prend des airs de caverne d’Ali Baba. Des rames, des valises anciennes, des panaches, des vieilles montures de lunettes, de vieilles quilles décoratives, des miroirs, des lampes, des coffres de bois….Impossible de ne pas ressortir de là avec un truc sous le bras !

Ici, la jeune propriétaire a du bagout et une histoire à raconter sur chacun des objets dégotés ça et là dans les greniers de la région. Me voyant intéressée par une chaise antique offerte au bas prix de 18$, elle insistera  pour me dire – sur un ton un brin nostalgique – que ladite chaise a longtemps été utilisée par elle-même, dans sa propre maison. Ca me la rend plus sympathique encore ! De toute évidence, elle ne semble pas encline à vouloir la laisser partir. Me voilà donc qui me rabats sur un coffret antique d’imprimeur datant des années 30.

Image 11

Pour une fille qui aime les mots, quelle belle trouvaille !

Envie d’en voir plus ? Par ici.

Publié le : 3 décembre 2015 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 1 commentaire »

Raoul l’illuminé !

IMG_7119

On le connaît pour sa verve colorée et ses ritournelles poétiques et engagées mais saviez-vous que l’auteur de La Bitt à Tibi était aussi un peintre-sculpteur contemporain à l’univers aussi unique qu’éclectique ? J’ai eu l’occasion de pénétrer l’antre-atelier-galerie de Raoul Duguay dans le cadre de la Tournée des 20 qui se poursuit le week-end prochain dans les Cantons de l’Est. Ne ratez surtout pas l’occasion d’aller lui piquer une petite jasette. À 77 ans, l’homme est visiblement plus inspiré que jamais.

Il faisait un temps splendide à Saint-Armand ce dimanche. Une journée d’automne idéale pour aller faire un tour dans l’antre de 20 artistes généreux qui ouvrent chaque année leurs ateliers dans le cadre de la Tournée des 20. C’est comme ça que je me suis ramenée dans la jolie maison de Raoul Duguay,  cachée entre les épis de mais du rang Beaulac, le mont Pinacle droit devant.

IMG_7117

Au fond du jardin, l’homme a solidement fixé ses immenses toiles sur des chevalets improvisés offrant ses oeuvres à la lumière du jour le temps de cette expo éphémère dont l’originalité – et celle de son créateur – m’a profondément charmée. La visite du jardin n’était pourtant qu’un prélude à ce qui nous attendait à l’intérieur.

Installé à ciel ouvert, préservé des intempéries par une armature de verre délicatement posée sur la pergola, l’atelier de Raoul Duguay est rempli à craquer de grands tableaux et de sculptures récentes. Ses toiles autant que ses sculptures permettent de constater à quel point l’homme habite son espace. Ça se voit dans le mouvement de ses toiles au design ultra graphique autant que dans ses sculptures, aériennes et fluides. À l’intérieur, l’aventure se poursuit entre les établis où s’entremêlent les outils, les ébauches de textes ainsi que d’imposantes pièces de ferraille auxquelles l’artiste donnera bientôt une seconde vie.

À 77 ans, Raoul Duguay est d’une simplicité désarmante. « Je m’amuse comme un enfant », avoue le poète assagi qui aurait bien voulu nous faire écouter son dernier album, luttant avec un lecteur de CD qui visiblement n’en peut plus. « Dès que j’aurai vendu assez de toiles, je devrai m’équiper un peu mieux », rigole Duguay. À voir le nombre imposant de CD reposant sur les tablettes arrondies d’une étagère fatiguée, la musique est encore aujourd’hui une source d’inspiration intarissable pour désormais substituer aux mots mille et une images.

 

 

 

Publié le : 5 octobre 2015 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

#coucou allo long time no see

Bon ça suffit ! Ca fait trop longtemps que je ne suis pas venue faire un tour ici. Alors vous êtes tous pardonnés d’avoir fait de même.  Quand l’été file à la vitesse grand V, ce n’est certes pas le temps d’arrêter la machine !

quebec-le-magroute des saveurs

Je l’avoue. Je suis occupée. C’est tant mieux me direz vous. J’en pense de même. Voilà pourquoi il y a un bail que je n’ai pas fait valoir ici quelques-unes de mes plus récentes réalisations. Avant de me lancer, sachez que la vie est belle et que je suis chaque jour, depuis six ans, remplie de gratitude de pouvoir vivre de ma plume en toute liberté. Bienvenue sur ma route !

1608-eteImmense

Read the rest of this entry »

Publié le : 13 août 2015 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , | 0 commentaire »

cover découvertes

Quand le magazine Découvertes m’a demandé de signer le dossier Cantons de l’Est  dans le numéro de l’été,  je me suis sentie comme une fille qui vient de gagner à la loterie. C’est qu’entre les Cantons de l’Est et moi, il y a de la magie dans l’air.

Pour avoir habité durant des années les abords du Lac Brome, plein de souvenirs sont remontés du coup à la surface. Les belles sorties en kayak sur le lac au petit matin et les virées dans les marais où les grands hérons venaient me saluer à tout coup. Les 5 à 7 prolongés à la Marina Knowlton, jusqu’aux couchers du soleil. Les super randos dans les montagnes avoisinantes (Bromont, Owl’s Head, Sutton, Jay Peak), la tournée des vignobles de Dunham, les virées à vélo autour du lac Massawippi, where to practice our English a little,  les baignades dans le Memphrémagog, les balades dans les vergers de Saint-Benoit du Lac. Et que dire de tous ces après-midi à rouler sur la Route des Sommets ou le Chemin des Cantons en quête de brocante ou de l’endroit idéal où déployer la nappe et faire provision de soleil et de petites douceurs. J’y retourne chaque année, mais là, écrire un spécial de 10 pages dans Découvertes, c’était l’occasion idéale de refaire une virée bien sentie. Mon amour pour cette région bucolique du Québec est toujours présent et vous verrez pourquoi en vous procurant le magazine, en vente bientôt dans tous les bons kiosques. Ou mieux, abonnez-vous!

Éditeurs: Grafikar

Publié le : 6 juin 2015 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , | 0 commentaire »