Un festival pour Épicurieux !

jeansoulardLe premier Food Film Festival à prendre l’affiche au Québec se tiendra dans Charlevoix les 3, 4 et 5 novembre prochain. Prendre l’affiche ? Un festival ? Normal quand le cinéma devient prétexte pour voyager au pays des saveurs.

Quoi de mieux que l’automne pour parler cinéma et gastronomie. Initié par le chef Jean Soulard et la productrice Lucie Tremblay, CUISINE, CINÉMA & CONFIDENCES touille à merveille ces deux ingrédients. Un rendez-vous que les épicurieux de nature ne voudront pas manquer.  

Cuisine, Cinéma et Confidences, c’est quoi ? Trois jours de dégustations, de découvertes et d’échanges avec de nombreux cinéastes et chefs invités. Au programme, des chefs réputés offriront des ateliers de cuisine en plus de concocter des repas inspirés des films à l’affiche, ceux-ci judicieusement sélectionnés pour leur rapport avec le thème de la gastronomie. Ainsi, inspirés du film Le Festin de Babette - entre autres -  quatre des chefs invités proposeront leur vision du mot festin dans un repas gastronomique haute voltige à ne pas manquer. Et qui sont-ils ces chefs ? Pas n’importe qui: Thierry Ferré (Le Mouton Noir), Marie-Chantal Lepage (Musée national des beaux-arts du Québec),  Eric Lessard (Le Saint-Amour) et Frédéric Plante (La Tanière) de Québec.

Comme porte-parole, le festival est allé chercher the best: le comédien-acteur-animateur-épicurien, nul autre que Christian Bégin. Comme il le dit lui-même « quelle belle façon pour moi d’admirer Charlevoix autrement que par ma fenêtre de Kamouraska ». C’est bien connu, l’homme adore manger autant que cuisiner. Pas étonnant de le retrouver parmi la bande d’épicurieux de cette première édition.

Reconnue à juste titre comme une destination gourmande incontournable au Québec, Charlevoix sera l’hôte de cette première édition dont la majorité des activités se tiendront à l’hôtel Germain Charlevoix ainsi qu’à Maison Mère Baie-Saint-Paul. Le festival s’adresse à tous les épicuriens de 7 à 77 ans…car le plaisir de manger n’a pas d’âge.

La programmation complète du festival est maintenant disponible. S’agit de cliquer ici.

Pstt! En tant que membre du comité aviseur, j’ai déjà faim et soif de découvertes !

Photo: Jean Soulard

Publié le : 2 septembre 2017 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , , , | 0 commentaire »

La luge ou la glisse réinventée

lugeJouer fessier ? Oubliez ça. Au Massif de Charlevoix, la glisse est une activité qui se pratique en luge, à 60 km à l’heure sur 7,5 kilomètres de piste descendant en méandres jusqu’au fleuve. Ne cherchez plus : c’est l’activité la plus rassembleuse qui soit ! 

 Il y a longtemps qu’on voulait s’offrir un trip de gang dans Charlevoix. Avec les parents, quelques cousins et nos enfants, on a entassé trois générations de Laberge dans trois véhicules avant de prendre la direction des montagnes. À une heure de Québec – près de quatre si vous venez de Montréal – c’est là que le gros fun blanc a commencé.

À destination, on a posé bagage dans un chalet loué où l’espace est au rendez-vous, dehors comme dedans. Entasser douze personnes dans le même endroit sans se piler sur les pieds ? Plutôt facile aux Sommets Charlevoix.  Ce qui nous a attiré du Massif ? D’abord la neige. Ici, ça tombe à plein ciel de façon spectaculaire. Ce qui fait que pour le ski, c’est le paradis. Comme c’est pas tout le monde dans la famille qui a les talents de Jean-Luc Brassard, on a opté pour une activité de groupe qui a fait l’unanimité : la luge. Nos réservations faites depuis longtemps, arrive enfin le jour J.

Ludique et hallucinant ! L’aventure commence au chalet du sommet, dans la chenillette où prennent place les participants. L’ambiance est déjà des plus fébriles. Ça rigole fort, quoique les moins aventureux rient jaune un peu. En arrivant au sommet de la piste de luge – où la vue est à couper le souffle –  ils seront toutefois sécurisés par des moniteurs chevronnés qui expliquent à la fois quoi faire et comment faire pour que le plaisir soit au rendez-vous. Et du plaisir, on n’en avait pas anticipé autant.

Après les instructions de base, nous voilà prêts à descendre. Ça commence lentement…on sent bien que la plupart ne sont pas encore prêts à lever le pied tout à fait. On se toise du regard, on prend un peu de vitesse et voilà qu’on se lâche, profitant de chaque méandre pour glousser de plaisir. À mi-chemin, on s’arrête le temps de reprendre son souffle – d’avoir trop ri  – et profiter d’un bon chocolat chaud avant la deuxième partie de la virée qui mène au chalet de la base, quelques kilomètres plus bas, le fleuve droit devant.

Nous voilà repartis de plus belle. On sent que ça va plus vite car on est maintenant plus confiants. On tire des balles de neige à ceux qui dépassent sur la droite, on zigzague un peu pour atténuer la vitesse pendant que certains – moins attentifs ou plus téméraires -  finissent tête première dans les ballots de foin. Si on a aimé ça ? Après deux heures, on avait qu’une envie : recommencer ! Une chose est sûre, cette journée-là est gravée dans la mémoire collective des Laberge pour toujours.

 - publié sur le blogue des Sommets Charlevoix.

Publié le : 11 février 2017 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

Best of Québec

best of quebecHé oui, il n’y a que les Français pour donner un nom anglais à un Hors série sur le Québec. Publié en France, le magazine a aussi sa page Facebook que consultent plus de 22 000 followers (c’est pas moi qui le dit).  On vient d’y publier mon article regorgeant d’idées pour une petite Virée automnale dans Charlevoix. Envie de lire ? Par ici.

Publié le : 15 septembre 2016 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , | 0 commentaire »

Vacance aux Sommets

DSC_0004Les Sommets Charlevoix, vous connaissez ? Si vous planifiez un séjour en famille ou avec les copains pour profiter des couleurs de Charlevoix, du ski dans Charlevoix ou tout simplement de la beauté de Charlevoix, par ici la sortie. Situé à flanc de montagne, le fleuve droit devant, à 5 minutes des pentes de ski du Massif, les Sommets Charlevoix propose une bonne cinquantaine d’habitations luxueuses où profiter du plein air ou du farniente. Spas, saunas, piscine extérieure chauffée ouverte à l’année, patinoire à l’année, et même un Camp de jour pour les enfants, à certaines périodes de l’année. Qui dit mieux ? Je vous invite à surfer le site web – signé de ma plume – pour plus d’infos. J’écris aussi les blogues, les communiqués et tout le tralala. Chanceuse va !

 

Publié le : 25 août 2016 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 0 commentaire »

À moi le cyberespace !

train charlevoixJ’écris beaucoup pour des magazines. Tellement normal quand on aime comme je l’aime  le parfum du papier. Mais parce que j’aime ajouter encore et encore de nouvelles  cordes à mon arc et aussi « parce qu’on est en 2016″, le web exerce aussi sur moi un immense pouvoir d’attraction.  J’ai eu la chance de signer plusieurs campagnes web pour l’Office de tourisme de Québec avec Cossette (Québec). Récemment, j’ai réalisé tout un blitz en écrivant non pas un mais cinq sites web en rafale. Étrangement, tous les sites réalisés ce printemps mettent en valeur la magnifique région de Charlevoix. Envie de voir le résultat ? Par ici la visite :  Tourisme Charlevoix/Le Train de Charlevoix/Les Sommets de Charlevoix/À chacun son Painboulangerie artisanale et Le Domaine Forget de Saint-Irénée.

Attention! Je ne fais pas que dans le tourisme, la culture et l’art de vivre. Parce que j’aime ouvrir mes horizons, il m’arrive aussi de toucher à la finance et aux assurances.  Comme quoi une épicurienne peut aussi parler finance sans en perdre son latin. Envie de juger par vous-mêmes? Je vous invite à visiter les sites de  Chabot Assurances et MICA Cabinet de services financiers.

Je me sens déjà prête pour le prochain défi d’écriture Web. Et vous ?

Publié le : 22 juin 2016 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , | 0 commentaire »

Riccio: maître saucisse

Image 1

Ronaldo Riccio est italien d’origine et vit dans Charlevoix depuis 20 ans. C’est ici qu’il a rêvé son projet de retraite avec toute la ferveur qu’on reconnaît aux Italiens pure laine. À 64 ans, le retraité s’apprête à courir les festivals pour faire découvrir un peu de son Italie à travers des hot-dogs de luxe qui goûtent le ciel de la Méditerranée. La preuve que les nouveaux retraités ne sont plus ce qu’ils étaient.

La recette lui vient de sa grand-mère. « Elle faisait les meilleures saucisses italiennes au monde », se rappelle encore aujourd’hui celui que tout le monde à Baie-Saint-Paul appelle affectueusement Riccio. Les saucisses de Riccio ont mis du temps à voir le jour. « Je rêve d’une roulotte de bouffe de rue depuis que je suis tout petit, avant même que l’expression soit à la mode. Je voyais les roulottes dans la rue à New York et je me disais, pourquoi pas ? J’ai commencé à rêver de fabriquer moi-même mes saucisses de façon artisanale pour les offrir aux vacanciers et aux festivaliers. « Juste à du monde joyeux », avance Riccio.

Attendez de voir le nouveau commerce ambulant du Moulin à saucisses: une roulotte toute équipée où il pense même aménager un canapé pour faire la sieste entre deux ruées. D’un noir étincelant, du stainless plein la gueule, un logo qui en jette ; on peut dire que sa roulotte a de la classe. « J’ose croire qu’en la voyant, on se dit que ce qui va sortir de là ne peut qu’être bon, très bon », rigole le nouveau maître en saucisses qui s’y connaît visiblement en matière de branding et de marketing.

De la saucisse, il en fabrique à la tonne depuis qu’il a officiellement pris sa retraite d’une longue carrière de professeur et de directeur d’école. Depuis six ans, la saucisse du Moulin à saucisses  – un mélange secret de porc bio et de fines herbes – est servie dans quelques restaurants de Charlevoix en plus de garnir les étalages de certains points de vente locaux triés sur le volet. C’est encore un produit de niche mais plus pour longtemps à en juger par la longue liste de festivals où on risque de croiser Riccio cet été.

Publié le : 29 mai 2016 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 0 commentaire »

Le Routard et moi

routard

J’avais déjà écrit pour le Routard.com. Mais quand un texte est publié en version papier, j’avoue que mon coeur fait un bond. Je l’ai déjà dit, j’adore mettre mon nez entre les couvertures où je peux humer le parfum de l’encre; j’aime tourner les pages jusqu’à m’endormir le nez dans mon bouquin quand il se fait trop tard. Bref, me voilà publiée dans le Guide du Routard 2016 – Québec, Ontario et Maritimes. Je voulais juste vous le dire. Vous voyez? Je gonfle un peu le torse ! Pffft, et puis après?

Publié le : 1 avril 2016 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 0 commentaire »

Charlevoix mon amour !

tourisme charlevoixJuché entre ciel et terre, Charlevoix figure au top 5 de mon palmarès des destinations où il fait bon vivre. Je suis tombée sous le charme il y a 10 ans et depuis, je reste bouche bée devant ses ciels d’un bleu surréaliste et ses montagnes géantes, un fleuve à leurs pieds.  J’ai le plaisir de signer le tout nouveau site Internet de Tourisme Charlevoix où le bonheur se magasine en formule tout inclus.  Jetez-y un oeil  ici.

Bravo à toute l’équipe de Tourisme Charlevoix et à Chalifour Solutions Numériques. Chapeau !

Publié le : 1 février 2016 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , | 0 commentaire »

#coucou allo long time no see

Bon ça suffit ! Ca fait trop longtemps que je ne suis pas venue faire un tour ici. Alors vous êtes tous pardonnés d’avoir fait de même.  Quand l’été file à la vitesse grand V, ce n’est certes pas le temps d’arrêter la machine !

québec le magroute des saveurs

Je l’avoue. Je suis occupée. C’est tant mieux me direz vous. J’en pense de même. Voilà pourquoi il y a un bail que je n’ai pas fait valoir ici quelques-unes de mes plus récentes réalisations. Avant de me lancer, sachez que la vie est belle et que je suis chaque jour, depuis six ans, remplie de gratitude de pouvoir vivre de ma plume en toute liberté. Bienvenue sur ma route !

1608 étéImmense

Read the rest of this entry »

Publié le : 13 août 2015 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , | 0 commentaire »

Le meilleur du Québec

couverture Le meilleur du québec  7 merveilles 1

Je n’ai pas toujours le temps – ni les moyens – de faire un saut de l’autre côté de la grande mare. Mais j’aime toujours prendre le temps d’écrire à mes cousins de France. Devant l’écran de mon ordi, QUÉBEC LE MAG me paie pour trouver les mots pour leur dire. Leur dire qu’ici au Québec, on s’amuse comme des petits fous même s’il fait moins mille au thermomètre et que malgré les longues distances qu’il faut souvent parcourir pour se rendre d’un point à un autre, le Québec a de quoi faire rêver peu importe le temps de l’année !

Avec ses parfums d’encre fraîche, LE MEILLEUR DU QUÉBEC (publié par Québec Le Mag – Éditions Néopol…la famille du Petit Futé ) propose un condensé des meilleurs endroits  pour jouer dehors, bien boire et bien manger. Le magazine se présente en fait comme un florilège des coups de coeur de la rédaction en même temps qu’une mine d’idées pour tous les Français qui projettent de séjourner au Québec.  Je suis prête à parier que même les Québécois risquent d’y apprendre quelques secrets bien gardés. Dans ce hors-série gratuit, je signe donc quelques articles dont   »Les sept merveilles de Charlevoix » disponible en téléchargement gratuit, ici.

Publié quatre fois l’an, Québec Le Mag est distribué en France auprès de milliers de lecteurs et de nombreux abonnés intéressés par le Québec. Vous cherchez à les rejoindre? Voilà un véhicule média fort intéressant pour cibler les cousins voyageurs, les amoureux de nature et les épicuriens en quête de nouvelles destinations. Québec Le Mag est aussi disponible au Québec, dans les meilleurs kiosques.

Publié le : 16 février 2015 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , | 0 commentaire »