Le rêve de Zita

Fogo Island Inn

Au large de Terre-Neuve, juché sur un cap rocheux face à la mer, le Fogo Island Inn étonne. Cet hôtel de facture hautement contemporaine est pourtant étroitement connecté avec l’histoire et la communauté. C’est dans ce paradis perdu entre ciel et mer, que Zita Cobb a décidé de redonner au suivant. Et elle le fait avec le plus grand art.

Fogo. Cette île aussi unique qu’envoûtante fut ainsi nommée par les marins européens qui, adeptes de la pêche à la morue, ont fréquenté la région dès le Moyen Âge. Malgré ses dimensions lilliputiennes, à peine 25 km de long par 14 km de large, l’île Fogo est la plus grande du littoral de Terre-Neuve-et-Labrador.

C’est dans cette impression de bout du monde que la multimillionnaire Zita Cobb a choisi de bâtir un hôtel de luxe, avec mission d’assurer un avenir durable et résilient pour sa communauté d’origine.

LA SUITE ICI.

Publié le : 15 octobre 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , | 0 commentaire »

Découvrir la Forêt Gourmande du Massif

Menu Forêt Gourmande

Au pied du Massif de Charlevoix, une caravane nouveau genre a vu le jour. Gérée par la Coop de l’Arbre, Forêt Gourmande est un kiosque mobile éducatif ouvert à l’année qui abrite un café-boutique offrant les produits gourmands de la forêt locale ainsi qu’un petit musée d’interprétation forestière à ciel ouvert. Chaque geste est inspiré par le désir de sensibiliser les visiteurs à l’importance de la forêt, en plus de créer des retombées directes pour la communauté.  À ce jour, 220 000 personnes venant des quatre coins du Québec ont été sensibilisées à l’existence de la Forêt Gourmande et 7 000 personnes ont pu goûter aux mets et cafés concoctés à partir des plantes sauvages de la forêt. Ils ont été plusieurs à profiter des sentiers d’interprétation de la forêt en formule guidée ou à fréquenter les aires de jeux ludiques, aménagés à la base du Massif pour en apprendre davantage sur la forêt et ses trésors gourmands.

Comme circuit court, on ne peut pas faire mieux. – chef Sylvain Dervieux.

Donner le goût de la forêt aux gens passe souvent par quelque chose qu’ils connaissent bien : la nourriture.  Pour développer le menu du café, on a fait appel au chef Sylvain Dervieux du restaurant Faux Bergers de Baie-Saint-Paul. Sa cuisine instinctive s’est tout naturellement inspirée du terroir local. « Toutes les épices de nos menus proviennent directement de la forêt du Massif. Comme circuit court, on ne peut pas faire mieux», assure le chef qui a aussi contribué à développer une gamme de pétillants forestiers, une boisson toute naturelle faite à partir de jeunes pousses de sapin et d’épinette, d’amélanches, de thé du Labrador et de poivre des dunes.

Le projet profite d’une aide financière du Fonds du Grand Mouvement de Desjardins. À lire ici.

Crédit photo: La Coop de l’Arbre

Publié le : 6 octobre 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , | 0 commentaire »

Se manger des yeux !

clairage realtor

Manger des yeux ce qui se trouve dans son assiette – ou pouvoir manger des yeux celui en face de vous – c’est super! Savoir éclairer sa salle à manger en modulant l’ambiance au gré de ses humeurs, c’est encore mieux. On la veut chaleureuse, festive, accueillante? Il existe quelques trucs pour maximiser le pouvoir de la lumière et créer un effet spectaculaire. Un conseil : bien que la table soit souvent l’élément central du décor, elle n’est pas la seule qui devrait être éclairée.  Pour tout savoir, on visite le blogue de Realtor, ici.

Publié le : 17 septembre 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

Atisoko

J’ai toujours aimé raconter des histoires. Raconter celle de la Haute-Mauricie par le biais d’un circuit d’interprétation, quelle belle opportunité !  Cet été, j’ai réalisé une série de 14 panneaux qui cette semaine prennent leur place de façon toute naturelle dans le paysage de La Tuque, là où cohabitent harmonieusement autochtones et allophones  dans une nature plus grande que nature. Leur histoire m’a touchée, comme celle de la rivière Saint-Maurice et des forêts majestueuses que protégeaient jadis de courageux pilotes d’avions de brousse. La pêcheuse à la mouche en moi connaissait déjà la beauté des lieux – il faut voir leurs pourvoiries pour le croire – mais plonger ainsi au coeur de l’histoire m’a profondément touchée. Plusieurs familles pionnières de la région ou passionnées par celle-ci ont su notamment y transformer l’eau en énergie et redonner au suivant.

Le circuit d’interprétation culmine d’ailleurs vers un point névralgique de la ville, le lac St-Louis, où est projeté sur l’écran d’eau de l’amphithéâtre naturel du Centre Sakihikan le sympathique film  Atisoko (Raconte-moi, traduit de l’amérindien) auquel j’ai contribué au scénario et écrit la trame narrative. Le film, d’une durée de six minutes, permet de découvrir la diversité, l’unicité, de même que la cohabitation des deux cultures qui chaque jour, s’enrichissent l’une de l’autre. Ici, l’amour est sans réserve.

Merci Tourisme Haute-Mauricie pour la confiance.

 

Publié le : 17 septembre 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , | 0 commentaire »

Je suis NANO de A à Z

Nano - 01

Pour mes clients, j’écris. Beaucoup, souvent ! Il m’arrive aussi parfois, pour ceux qui se lancent en affaires, de faire la recherche d’un nom d’entreprise, de gérer la création de leur logo, et celle de leur site web, que j’écris bien sûr.  Nano Habitat, c’est mon petit dernier clé en mains. Pour aller jeter un oeil sur ce nouveau projet d’habitations préfabriquées, c’est ici.

En gros, c’est quoi Nano ?

Vivre dans 850 pc, vous pourriez ? Le premier modèle d’habitation de NANO HABITAT est plus grand qu’une mini-maison, plus petit qu’un palace. Minimaliste et sans prétention, la NANO.01 aime toutefois se donner des grands airs. Conçue pour les personnes vivant en solo, les couples – et pourquoi pas la petite famille – la NANO.01 offre une connexion directe avec la nature. À la fois conviviale et remplie d’astuces, elle multiplie les fonctionnalités et l’efficacité que ce soit côté mouvement ou rangement.

« Je crois plus que jamais que la simplicité s’impose de façon toute naturelle dans nos vies. C’est bien de voir grand. Pour moi, small is beautiful.  » – Steve Mc Lean, promoteur

 

Publié le : 17 septembre 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , | 0 commentaire »

Le Musée maritime de Charlevoix entre en quarantaine !

Musée maritime charlevoix

40 ans. C’est l’anniversaire que célèbre cette année le Musée maritime de Charlevoix. Mais il faut remonter 75 ans en arrière pour prendre toute la mesure que représenta la construction de goélettes au Chantier maritime de Saint-Joseph-de-la-Rive, l’un des plus pittoresques villages de Charlevoix.

J’ai eu le plaisir de signer un reportage 12 pages publié à la fin mai dans le journal Le Soleil (Québec) et sur le web. Remplis de témoignages inspirants – souvent  émouvants – découvrez-y ses figures de proue, ces gens qui tissent en coulisses la trame narrative de ce musée empreint de poésie. Vous cherchez quoi faire cet été ? La programmation vous invite à prendre le large. Montez à bord des dernières goélettes de bois dont la célèbre Marie-Clarisse. Pstt ! Vous aimerez l’approche contemporaine de ce musée local, définitivement tourné vers demain. Bonne visite ! Bonne lecture, ici ! 

 

 

 

Publié le : 14 juin 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , | 0 commentaire »

Pleins feux sur Céline Gendron

céline gendron photo tableau

Situé dans les hauteurs de Eastman, l’atelier de la peintre est à l’image de la femme : humble et lumineux. C’est ici que l’artiste Céline Gendron fait le plein de beauté qu’elle transpose sur toile avec douceur et simplicité.

Céline Gendron a été vite attirée par la création. « Très jeune, j’étais bien quand je dessinais. Encore aujourd’hui, je suis bien en compagnie des livres, de mes pinceaux, jamais très loin de
la nature », affirme la peintre qui a élu domicile à proximité du Mont Orford où elle a passé son enfance. « Je suis de nature solitaire.  J’apprécie la forêt. » Pour Céline Gendron, tout est question d’équilibre.

Envie de la découvrir ? Le magazine des arts visuels des Cantons de l’Est, Art Magazine,  vous offre 5 pages pour vous en mettre plein la vue. On peut lire l’article en ligne en cliquant ici.

Publié le : 14 juin 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »

L’esprit baba cool de Sutton

vicki tanseyÀ Sutton, l’art est partout: en galeries comme dans les fabriques de bagels, microbrasserie locales, épiceries fines et cafés branchés où discuter culture est tout naturel. Tout ça et plus encore témoigne de la vitalité d’un village où il fait bon vivre et créer. Le plus récent numéro de Art Magazine – le magazine des arts visuels des Cantons de l’Est – met en vedette quatre artistes – au féminin – de Sutton, inspirées, inspirantes. Parmi elles, la rebelle et spontanée Vicki Tansey, une exploratrice née comme en témoigne sa façon de créer. À la fois peintre et danseuse, l’artiste multi-talents de 76 ans offre des ateliers en arts visuels depuis plus de 45 ans. L’exploration du mouvement fait partie intrinsèque de son approche unique qui invite à sortir de sa zone et à mettre aux oubliettes toute forme d’enseignement en laissant libre cours à l’improvisation.

On y découvre également l’univers inspirant de Sanders Pinault, Marie-France Bourbeau et Brigitte Normandin, artiste accomplie et femme d’affaires puisqu’elle est aussi propriétaire de la Galerie Art Plus.

On peut lire en ligne l’intégralité de l’article et découvrir le magazine en cliquant ici.

Photo: David Weigens

 

Publié le : 14 juin 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , , , , , | 0 commentaire »

Nouvelle portée

IMG_6077

Ajouter de nouvelles pages à un site web qu’on a déjà « composé » sonne comme de la musique à mes oreilles. Encore plus quand c’est celui du Domaine Forget de Charlevoix. Depuis plus de 40 ans, l’endroit surplombant le Saint-Laurent est le repère des mélomanes en herbe et/ou avertis.  J’adore cet endroit perché avec élégance sur les sommets de Saint-Irénée.  Amoureux de nature/culture ?  On surveille la programmation de près !

Publié le : 11 mai 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , , , , | 0 commentaire »

Lace tes bottines, direction Gaspésie !

À lire dans le prochain numéro de Géo Plein Air (en kiosque bientôt), un top 10 des plus belles randonnées sur les chemins les moins fréquentés de la Gaspésie. Pour randonneurs avertis !

42-43.Tourisme Gaspesie_ete_2021[2]

Publié le : 23 avril 2021 | Auteur: | Catégories : Éditorial | Tags: , , , , | 0 commentaire »